Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité - Page 2

  • KERMESSE TRAGIQUE A PRUNELLI DI FIUMORBU

    Le motodidacte niçois Estrosi s’évertue d’accélérer dans son virage vers l’extrême-droite en employant des formules outrancières voulant que la France devait faire face à des « cinquièmes colonnes » islamistes et qu’une « troisième guerre mondiale » (sic) était déclarée à « la civilisation judéo-chrétienne » par « l’islamo-fascisme ».Il ajouté « La civilisation judéo-chrétienne dont nous sommes les héritiers aujourd’hui est menacée » Selon lui, « l’immense majorité des musulmans de France qui aujourd’hui placent les lois de la République au-dessus des lois religieuses » essaient « de nous trouver en refuge parce qu’ils se sentent menacés par ce que j’appelle l’islamo-fascisme ». Cet « islamo-fascisme » est « présent en Irak, en Syrie », mais aussi « ailleurs », et notamment en France, « à travers les cinquièmes colonnes et [leurs] réseaux infiltrés dans nos caves, dans nos garages, dans les lieux clandestins ». Jusque là rien de très nouveau sous le soleil niçois mais Morano a vite accentué le trait en s’attaquant aux « laïcards extrémistes » qui sous couvert de la laïcité voudraient mettre à mal nos traditions et notre culture ». « Bientôt est-ce que l’on va débaptiser nos rues et nos fêtes religieuses? Des propos qu traduisent parfaitement la montée d’un intégrisme idéologique similaire à celui des années entre 1930 et 1939 ! Lentement ce type de propos imprègnent les esprits des gens en difficultés ou mal dans leur peau.
    Les incidents se multiplient avec des conséquences inattendues et tous les barrages mis en place cèdent devant cette forme constante de propagande faite sur les médias télévisés ou les radios. On ressasse la haine avec le talent pédagogique des enseignants sachant que l’on arrive à ses fins qu’en répétant inlassablement des formules simplifiées à l’extrême. Une sorte de canevas mémotechnique qui marche à tous les niveaux. La preuve ?
    Des institutrices avaient préparé leurs élèves à chanter «Imagine» de John Lennon en plusieurs langues (français, corse, arabe, anglais et espagnol) à la kermesse de fin d’année de l’école prévue le 26 juin dans un petit village de l’ïle de Beauté. Une initiative pédagogique reposant sur la notion de laïcité intégrale et de respect de toutes les cultures à travers une chanson symbole. Plusieurs parents ont protesté contre ce projet et des menaces de perturber le déroulement de la kermesse ont été proférées contre les enseignantes.
    Outre les commentaires de portail de l’école, des coups de téléphone d’intimidation, des mises en garde sur l’intégrité physique des personnes ont été proférées au prétexte que l’arabe dans une kermesse n’avait pas lieu d’être. Les enseignants de l’école primaire de Prunelli-di-Fiumorbu, un village à forte communauté maghrébine sur la façade orientale de la Corse, ont déploré dans un communiqué «l’amalgame entre langue et religion ainsi que la désinformation véhiculée par certains parents». Faisant jouer leur «droit de retrait», ils n’ont pas assuré leur service et la kermesse a été annulée. Ils ont raison et il faut louer leur courage.« L’espace de neutralité dû aux élèves et la sécurité de personnes ne peuvent être garantis»,ont ajouté ces gens ayant en charge l’école républicaine. Ils ont affirmé «respecter les programmes d’enseignement inscrits dans les instructions officielles » et surtout tenter de pratiquer la tolérance, la mixité des cultures et le partage d’une œuvre commune. Le recteur d’académie, leur a apporté son soutien, stigmatisant cette «attitude inqualifiable contre les valeurs que représente l’école » mais comme la kermesse a été annulée tous les enfants seront privés du plaisir de communiquer un état d’esprit qui manque grandement à leurs… parents chargés de leur éducation.
    Les « laïcardise de Morano ont plus de courage que cette aboyeuse d’estrade ou de plateaux de télé qui lance des formules assassines pour imposer une vision déplorable du vivre ensemble. Si l’école républicaine est menacée alors qu’elle est déjà en permanence vilipendée par des parents cédant à la facilité on court vraiment à la perte de la République. La kermesse rassembleuse, festive pour les familles et les enfants restent souvent le creuset de la laïcité vivante…

    En Corse la connerie humaine en a décidé autrement en préférant le vide et donc l’échec.

  • PETITE PIQURE DE RAPPEL

    DECLARATION UNVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME

    migrants.jpg

    Article 2

    1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
    2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

    Article 3

    Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

    Article 4

    Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

    Article 5

    Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

    Article 6

    Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

    Article 7

    Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

    Article 8

    Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.

    Article 9

    Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

  • A APPRENDRE PAR COEUR ET APPLIQUER

    Déclaration universelle des droits de l'homme

    Article premier

    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

     

    Tout est dit

    Lire la suite

  • FRANCOIS HOLLANDE A CUBA

     hollande cuba.jpg

    Photo logo : Le président français  a été accueilli à l’aéroport par le ministre adjoint des Affaires étrangères Rogelio Sierra (à gauche). Photo : Jorge Luis González

    En attendant de publier des articles de la presse française qui rendront compte de la visite historique du Président François Hollande, vous trouverez ci-après une traduction (sommaire) de l’article du quotidien GRANMA de ce matin. Auteur : Linet Perera Negrin | linetp@granma.cu

     

     

     

    Lire la suite

  • ON Y EST PRESQUE

    uFQEJ-SNp-109x109.jpg

    Le Stade de Reims a pris une option sur le maintien en Ligue 1 après sa victoire méritée sur Evian/Thonon 3-2, samedi au Parc des Sports d’Annecy au terme du match de la peur comptant pour la 36e journée disputé entre deux équipes qui n’étaient séparées que d’un point au coup d’envoi.

     

    Lire la suite

  • LAMPEDUSA LES PINS

    Dame Antibes.jpg

    Vu dans Nice Matin

    Lire la suite

  • SUSPENDU

    Oh la belle preuve de dédiabolisation du parti ! Jean-Marie Le Pen qui n'avait pas eu le droit de parole lors du traditionnel rassemblement du 1er mai vient de se voir suspendre du FN sans être (encore) officiellement destitué de son poste de président d'honneur. Belle initiative de Marine Le Pen qui cherche toujours à montrer que son parti n'a plus rien à voir avec le parti de son père.

    Lire la suite

  • ELLE SE RECONNAITRA

    63725264_p.jpg

    Et pour tous ceux qui sont ce jour

  • C'EST LE 1 er MAI

    P1080336.jpg

    Quand vous l’offrirez à votre épouse,mère,grand'mère amie tante ou autre il est important de ne pas gaffer;ne pas prétexter que vous et ces traditions-à la con- ça fait deux, que le prix payé n’en vaut pas la chandelle où que rapport qualité-prix n’y est pas que les fleurs ne tiendront pas plus de deux jours dans le vase et qu’avant vous connaissiez un coin terrible où l’on marchait dessus tellement il y en avait.

    Surtout ne pas prétendre que c'est Lucien qui vous a détourné vers le PMU du coin et que vous avez transformé le prix des clochettes blanches en p'tit(s) jaune(s) désalterrant(s) et oublié vos louables intensions

    Les bonnes raisons pour ne pas acheter de muguet sont nombreuses et parfois raisonnables mais croyez en mon expérience, si l’économie sur le court terme est évidente, vous le paierez un jour avec les intérêts de la rancœur en plus !

    Il est utile de faire une mise au point historique sur le 1er mai, alors que certains tentent de se l’approprier.

    Contrairement à l’histoire véhiculée, le premier mai n’est pas d’inspiration américaine.

    Il y eut de grandes grèves le 3 mai 1886 dont celle des usines MACK CORMICK à CHICAGO, qui se traduisit par une sauvage repression policière par six morts et de nombreux blessés. Suite à ces grèves et aux manifestations qui suivirent, le gouvernement et le patronat américain décidèrent de se débarasser des militants. Huit condamnations à mort furent prononcées sans preuves, malgré la protestation du monde entier, 6 condamnés furent pendus le 11 novembre 1887.

    En France, lors du 3eme congrès de la Fédération Nationale des Syndicats, qui se tenait au Bouscat en Gironde, en octobre 1888, sur impulsion et proposition du Bordelais Raymond Lavigne, le congrès approuva l’idée d’appeler les travailleurs du monde entier à ne pas travailler et à manifester le 1er mai.

    Cinq mois plus tard à paris, le congrès international ouvrier décida en juillet 1889 que le premier mai serait une journée internationale de lutte et vota la motion suivante :

    "Il sera organisé une grande manifestation internationale à date fixe, de manière que, dans tous les pays et toutes les villes à la fois, le même jour convenu, les travailleurs mettent les pouvoirs publics en demeure de réduire légalement à huit heures la journée de travail et d’appliquer les autres résolutions du congrès international de Paris. ..........".

    Raymond Lavigne, secrétaire de la fédération des syndicats impulsera l’organisation des manifestations du 1er mai 1890 (les premières du genre), celle-ci seront des succès dans de nombreuses villes. A Paris, 100 000 manifestants, comme toujours la police procédera à des arrestations. A Bordeaux il y eut une manifestation imposante avec trois lieux de rassemblement : Place d’Aquitaine (La Victoire), Place de la République et Place Picard. Il y eut 10 000 manifestants en tout, ce qui était un succés d’importance.

    L’année 1891 vit le renouvellement de la manifestation et cette fois toutes les composantes ouvrières s’y associèrent. Les pouvoirs publics décidèrent la repression. A Bordeaux les forces de police et de gendarmerie occupent les 4 lieux de rassemblements et dispersent violement les manifestants qui se replieront l’après-midi dans diverses salles de Bordeaux, dont la Bourse du Travail.

    Mais c’est surtout à FOURMIES dans le Nord que le 1er mai va connaître un grand retentissement. Depuis quelques jours les usines du textile sont en grève. Lors du rassemblement sur la place de l’église, l’armée tire sur les manifestants faisant 9 tués, dont 4 jeunes de 12 à 20 ans, et 4 jeunes filles de 17 à 21 ans et 30 blessés.

    La France entière et l’Europe sont indignés. A la chambre, CLEMENCEAU, interpelle le 8 mai le gouvernement :

    "Messieurs est-ce que vous n’êtes pas frappés de l’importance qu’a prise cette date du 1er mai... c’est le quatrième état qui se lève et qui arrive à la conquête du pouvoir. Prenez garde ! Les morts sont de grands convertisseurs : il faut s’occuper des morts !".

    A partir de ce moment là, le premier mai deviendra le jour de ralliement universel de la classe ouvrière et de tous les peuples.

    Le premier mai appartient au monde du travail et à personne d’autre.

    http://www.youtube.com/watch?v=v85NWc0RIKc

     

    AUTRES 1er Mai

     

    10154355_10152386502249173_6803735521443490803_n.jpg

     

    10155468_10152345879054869_8782538652310324970_n.jpg