Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

AZURCOM - Page 12

  • LE RACISME EST UN DELIT

     Le racisme n’est pas une opinion mais un délit. 

    10365792_664005470320466_4708258602166117599_n.jpg

    Le refus du maire de Champlan, Christian Leclerc, divers droite, d'autoriser l'inhumation d'un enfant rom, un bébé, Maria, dans sa commune est odieux, ignoble, terrible. Pourtant, je suis sûr que c'est un brave homme.Il doit aller à la messe le dimanche   D'ailleurs, il n'a pas osé s'exprimer sur cette affaire, sans doute par mauvaise conscience. Ses proches ont parlé de "quiproquo", se sont retranchés derrière l'argument juridique (le premier magistrat est dans son bon droit), n'ont pas vraiment assumé ce choix, preuve qu'eux-même sont gênés, sentent que c'est une dégueulasserie.

    L'histoire de l'humanité est pleine de braves gens, à l'image de Christian Leclerc, qui ne pensent pas à mal, qui appliquent tout simplement les règles et qui se transforment,  sans s'en rendre compte, en petits ou en grands salauds. D'où cela vient-il ? De l'époque, du climat, de l'ambiance. Nous vivons actuellement en France une période détestable, où les idées d'extrême droite influencent l'espace public, où un parti ouvertement xénophobe vole de victoire électorale en victoire électorale (les prochaines élections départementales vont être terrifiantes), s'est complètement installé dans l'espace médiatique et dans la tête des gens, y compris des braves gens (qui sont la majorité du pays).

    Je n'aime pas employer le mot de "racisme" (même si c'est ça), parce qu'il renvoie à une idéologie, la supériorité d'une race sur toutes les autres (l'affaire de Champlan, c'est quand même ça). Employons donc le mot juste, qui ne diminue d'ailleurs aucunement la gravité des faits : c'est de la "xénophobie", une méfiance, un refus, un rejet de ce qui est étranger. Pendant longtemps, l'étranger, c'était le juif,le polonais l'italien puis l'arabe. Aujourd'hui, c'est le rom qui est montré du doigt. Même quand il s'agit d'un pauvre enfant qui vient de mourir, qui n'y est pour rien, dont la famille vit dans un bidonville. Voilà à quoi un brave homme, premier magistrat de sa commune, a été insensible, en touchant à ce qu'il y a de plus humain dans l'histoire de l'humanité : le droit à une sépulture au plus près des siens.

    Heureusement, il y a d'autres braves gens qui comprennent, qui sont sensibles, qui n'ont pas renoncé à leur part d'humanité, qui ne sont pas aveuglés par le discours et la mentalité d'extrême droite. Richard Trinquier, maire UMP de Wissous, à 7 km de Champlan, en fait partie : il accueillera dans le cimetière de sa commune le corps de Maria. Braves gens, ayez à l'esprit ce terrible et édifiant fait divers, à quelques semaines du premier tour des élections départementales.
  • DINDE ROUGE DES ARDENNES

    Connaissez vous la Dinde Rouge des Ardennes

    Image.jpg

    UN LOOK D'ENFER

    Magnifique

    Plumage rouge fauve , trés décoratif .Répertorié par le conservatoire des aminaux de basse-cour, la Dinde Rouge des Ardennes est une race aux caractéristiques bien définies dont le standard est :

    Cuisses fortes et épaisses

    Tarses robustes de longueur moyenne

    Doigts de couleur rose

    Plumage roux, plus précisément rouille fraîche,

    Chaque plume est bordée d'un mince filet noir,

    La queue est plus claire et les grandes plumes des ailes sont

    plus ou moins ombrées de roux.

    Avec l'âge, un long bouquet de crins noirs orne sa poitrine.

    Adulte, le dindon pèse 10 kg, la dinde 4.5 à 5 kg.

    Prête à cuire, la dinde pèse 3 Kg et le dindon 5 Kg

    Volaille festive particulièrement adaptée à l'élevage plein air et bio; ses caractéristiques gastronomiques reconnues en font un met de choix pour les fêtes de fin d'année.

     

     

    Christophe Collomb découvre l'Amérique en pensant accoster aux Indes par l'Ouest . Il reste de cette  erreur d'appréciation les poules de Calicut que l'on appelle Poules d'Indes ou dindons.

    En 1542, Rabelais dit : Viande royale et rare.
    La dinde rouge est arrivée dans les Ardennes à la fin du XVIe siècle lors de la domination des Espagnols dans les Flandres. Elle résulterait du croisement d'un dindon sauvage du Mexique et d'une dinde noire.
    La plus célèbre Dinde rouge fut servie en 1570 sur la table de Charles IX venu dans les Ardennes pour la célébration de ses noces avec Elisabeth d'Autriche à la basilique de Mézières.
     
    1985 : il ne restait que de rares volatiles conservés dans quelques élevages ardennais. C'est à Sedan, chez Monsieur Roger Violette que Jean-Michel Devresse a retrouvé son premier dindon et ses deux compagnes qui lui ont permis de relancer la race. Pour éviter la consanguinité d'autres animaux d'origines différentes sont venus étoffer le trio initial.

    En 1994, d'autres éleveurs l'ont rejoint pour développer la production et constituer une association qui regroupe une douzaine d'éleveurs.

    En 2010, Jean Michel Devresse transmet son savoir faire à Isabelle et Cyriaque GODEFROY,qui lui élevaient déjà de la dinde rouge depuis une dizaine d'années à Renneville
     
     
    En 2014 . Je commande une Dinde Rouge des Ardennes , chez GODEFROY Isabelle et Cyriaque - 11 Place des Marronniers 08220 RENNEVILLE - Tél. 03.24.38.60.02 .
     
    C'est notre plat du réveillon 2014 .
     
     

     

     

     

     

           

     

     

     

     

     

     

     

  • BONNE ANNEE A TOUS

    2012.png

  • PAS ORIGINAL MAIS SINCERE

    happy-new-years-2015.jpg

    BONNE ANNEE A TOUS

  • PETITE RETROSPECTIVE LOCALE

    Le temps des rétrospectives politiques  est venu. Pour Antibes la presse locale fera les siennes. Comme d'habitude, la mienne sera subjective,  celle de la gauche, du parti socialiste. Les événements politiques locaux ne m'ont hélas pas plus satisfaits que les années précédentes. 2014 a été riche en élections, puisqu'il y a eu trois scrutins.

    Les élections municipales de mars dernier : Jean Léonetti (UMP)  réélu au premier tour ,   l'arrivée du Front national au conseil municipal  , petite satisfaction le maintien de 2 élus PS- Verts  , mais éfondrement du FdG . Tant que nos camarades n'auront pas pris à bras-le-corps ce pproblème d'union , tant qu'ils ne s'interrogeront pas sur leurs propres limites, tant qu'ils ne chercheront pas à remédier à leurs faiblesses, la gauche antiboise  sera condamnée à perdre. C'est aussi simple et aussi triste que cela.

    Aux élections européennes de juin ;  deuxième déconvenue de l'année, quand on est socialiste . En septembre, nous avons eu droit cependant à une embellie, un motif de réjouissance à gauche mais pour les socialistes uniquement  avec les élections sénatoriales. Dans un contexte incertain et même périlleux, Marc Daunis  a été réélu sénateur des Alpes Maritimrs . C'est une belle récompense pour son travail, qui me fait dire qu'il y a tout de même une justice en politique !

    Sur ce, je referme cette petite rétrospective  marquée cette année par  beaucoup de bourrasques et de pluies, mais apprécié un rayon de soleil. Bientôt, elle se rouvrira sur d'autres horizons, en 2015 : les élections départementales en mars,  enfin le congrès du parti socialiste en juin, les élections régionales au dernier trimestre. La politique, c'est un mouvement perpétuel, comme celui des étoiles : on n'en finit jamais, le ciel est toujours plein de promesses et de menaces. J'aimerais quand même que  l'an prochain, le temps soit localement plus clément. Nous aurons toute l'année pour en reparler. 

  • LU DANS LIBE

    l-architecte-du-champ-de-mars-cette-histoire-est-une-faillit_460994_536x358p.jpg

    PHOTO/Archives CL

    J'ai eu la chance de travailler dans le passé avec l'architecte  Alexandre Chemetoff , homme de talents et de bon sens  , je porte çi-dessous l'entretien qu'il a eu avec Libé au sujet des grilles sur les bancs anti publics

    Les grilles anti-marginaux posées sur neuf bancs du Champ-de-Mars ont placé Angoulême au coeur de l'actualité en ces fêtes de Noël. Politiques, anonymes et commerçants se sont abondamment exprimés. Mais il est une voix que l'on n'avait pas encore entendue, celle d'Alexandre Chemetoff, l'architecte-urbaniste qui a conçu la place du Champ-de-Mars. Libération a pu s'entretenir avec lui

    Le Grand prix de l'urbanisme en 2000 a suivi de près les événements. "J'ai la même réaction que tout le monde, qui consiste à penser que c'est scandaleux et inapproprié. Mais quand on est dans la position qui est la mienne, d'avoir conçu un espace public partagé, on est doublement choqué car si l'on place des bancs, c'est pour qu'ils soient utilisés et que l'espace gagne ainsi son qualificatif de "public", explique t-il à nos confrères.

    habillage-grillage-pour-neuf-bancs-du-champ-de-mars-en_2305580_480x300.jpg

    Alexandre Chemetoff rappelle que les bancs "sont tout le symbole de cette place et de sa fonction". Ainsi, il estime que "cette façon d'emprisonner les bancs pour les rendre inaccessibles est un détournement d'une oeuvre qui a été faite, je le rappelle, avec les élus de l'époque."

    L'architecte n'a donc guère apprécié l'idée de voir ses bancs mués en gabion, pas plus que la défense de la municipalité. "On accuse toujours les architectes des dysfonctionnements. C'est parfois vrai mais c'est surtout une manière pour les élus de se défausser car la réponse est profondément politique. [...] Il est terrible qu'avec ses cages et ses galets, le maire fasse une réponse de mauvais architecte. Il me met sur la sellette en laissant penser que c'est le banc qui est à l'origine du problème mais les sans domicile fixe se mettent près des centres commerciaux parce que c'est là qu'il y a du passage et des gens. Cette histoire est vraiment une faillite politique. Quand nous avons gagné ce concours, la discussion portait sur la question de savoir si le lieu le plus sûr était l'espace privé de la galerie commerciale, surveillé par des vigiles, ou l'espace public de la place. Le fait que ce dernier ait été attaqué de cette façon par les autorités municipales dit en creux que le seul espace sûr serait l'espace privé. Et c'est là un véritable aveu d'échec politique."

  • DIMANCHE QU'EST CE QU'ON MANGE

    SAINT JACQUES SUR RISOTTO DE FRUITS DE MER TRUFFE

    Noel 20141225 025.JPG

    Ingrédients

    -  350  g de riz risotto

    -  500  g de moules de bouchots

    -  500 g de coques

    -    12  coquilles Saint Jacques

    -     2  litres de bouillon de poisson (courbouillon) à préparer avec les barbes des Saint Jacques .

    -     3  gousses d'ail écrasées

    -     1  oignon finement émincé

     -    1  verre de vin blanc

     -       beurre

     -    2 cuillères à soupe d'huile d'olive

    -   10 cl de crême fraiche

    -        parmesan

    -        filament de safran

    -        sel , poivre , piment d'Espelette

    -        brisure de truffe (facultatif)

     

     Préparation

    Nettoyer  les moules , nettoyer les coques   et laisser les  dégorger  dans de l'eau pendant 1 heure environ

    -    Nettoyer les Saint Jacques , former des brochettes de 3 coquilles  et réserver ,ainsi que le corail ( si présence )

    -    Dans une grande casserolle porter à ébulition le bouillon de poissons , puis jeter les coquillage  laisser bouillir pendant 10 mn environ , jusqu'à ce que les coquillages soient ouverts.

    -    Récuperer le bouillon  dans une casserolle , rectifier l'assaisonnement et incorporer le safran , réserver . 

    -    Décortiquer les coquillages et réserver . 

    -    Dans une grande poele , chauffer  l'huile d'olive et mettre ail , et oignon sans coloration

    -    Verser le riz ,  mélanger  environ 5 minutes  et verser le vin blanc , remuer jusqu'à évaporation du liquide .

    -    Verser 1 louche du jus de poisson  sur le riz , remuer jusqu'à évaporation , puis recommencer , 1 louche du jus de poisson remuer jusqu'à évaporation , 1 louche du jus de poisson.......  constament jusqu'à la cuisson du riz , pendant 25 minutes environ .

     -   A mi cuisson , incorporer les moules et coques , ainsi que le corail des Saint Jacques  .

    -    En fin de cuisson verser le parmesan et la crême fraiche , rectifier l'assaisonnement  si besoin

    -    Faire fondre le beurre dans une poêle. Quand il mousse mettre les  brochettes de Saint-Jacques préalablement essuyer  à dorer environ 1 min sur chaque face à feu vif . Saler , poivre ou piment d' Espelette .

    -    Présenter dans les assiettes le risotto  à l'aide de cercle métallique , mettre les brisures de truffes et les brochettes de Saint Jacques     

  • POUR EVITER LA GUEULE DE BOIS

    L'inscription sur les listes, c'est pas automatique

     
     
     
     
    Il y a des marronniers qui méritent d'être remis sur le tapis tous les ans, comme l'inscription sur les listes électorales. Comme tous les ans, l'inscription sur les listes électorales n'est pas automatique (sauf pour les jeunes qui fêtent leurs 18 ans). Cela signifie que si quelqu'un a déménagé, à l'autre bout de la France ou la maison située trois rues plus loin (voire l'appartement voisin), il est nécessaire de s'inscrire de nouveau sur les listes électorales avant le 31 décembre 2014.
     
    Le rappel est d'autant plus utile que l'année prochaine (2015 donc) verra se tenir 2 élections, les départementales (ou ex cantonales) et les régionales. Voisin parisien, tu n'es concerné que par les régionales et c'est là où c'est le plus fourbe. Si on commence à entendre parler des départementales, de la constitution des binômes qui brigueront un mandat au printemps prochain, les régionales ne sont prévues qu'à la fin de l'année 2015. Du coup, voisin parisien, même si tu n'as pas encore entendu parler d'élection, il est important de bien être inscrit sur les listes si tu veux participer à la désignation du futur exécutif régional. D'une manière générale, il vaut mieux s'inscrire dès l'emménagement, même si aucune élection n'est prévue l'année suivante, on n'est jamais à l'abri d'une élection anticipée (pour cause de décès, démission, dissolution, etc.).
     
    Pour ceux qui ont déménagé et qui ne se sont pas inscrit suite à leur déménagement (que celui-ci ait eu lieu en 2014 ou 1994, ça ne change rien), il existe 3 possibilités :
     
    1/ Aller dans sa mairie (sa mairie d'arrondissement pour les parisiens) avec :
      • une photocopie de votre pièce d'identité (carte d'identité, passeport ou permis de conduire accompagné d'un justificatif de nationalité)
      • un justificatif de domicile (facture d'électricité, de gaz ou de téléphone fixe à votre nom et datant de moins de 3 mois)
    C'est ma solution préférée car elle permet d'avoir une personne compétente devant vous qui vous assurera que les pièces sont prises en compte et que votre dossier est bien

    2/ Remplir son dossier sur internet. Il sera demander les mêmes pièces que citées dans le point ci-dessus. Il faut juste faire attention à ce que le scan des documents soit bien lisibles.
    Cette solution est pratique pour ceux qui ne pensent jamais à faire leurs démarches aux heures d'ouvertures des bureaux (même si les mairies sont ouvertes du lundi au samedi pour gérer les inscriptions).
     
    3/ Envoyer un courrier à la mairie avec l'intégralité du dossier, c'est-à-dire avoir télécharger et imprimer le formulaire officiel et le retourner avec toutes les pièces du dossier.
    ATTENTION, il faut que la demande d'inscription sur les listes électorales soit parvenu à la mairie avant le 31 décembre, cela signifie qu'il faut que le courrier soit posté plusieurs jours avant afin d'être sur qu'il soit remis dans les temps.
     
    Pour les Parisiennes et Parisiens qui ont un doute sur leur inscription sur les listes électorales, ils peuvent vérifier leur présence sur les listes parisiennes. C'est aussi valable pour les habitants de Lyon, Grenoble, Nantes, Besançon, Marseille (liste non exhaustive).

  • JOYEUX NOEL

      70732179.gif

    Le mal est fait, vous avez la gueule de bois ou vous êtes mal.

     
    Tout d'abord, commencez par boire beaucoup d'eau, vraiment beaucoup, puis lavez vous les dents, buvez du café noir sans sucre. Du jus d'orange n'est pas mal, aussi. Le but du jeu n'est pas de vous réhydrater mais de vous faire vomir. Ça ! Les autres articles de presse ne le disaient pas, mais il est essentiel de vous vider de toutes les cochonneries que vous avez dans l'estomac. Il faut que ça sorte. Supprimer tout ce que vous n'avez pas digérer.
     
    Ne mangez surtout pas si vous n'avez pas faim.
     
    Il y a des adages : il faut guérir le mal par le mal et donc reboire un peu d'alcool. Les médias et les sites sérieux ne peuvent évidemment pas confirmer cela, ça ne ferait pas sérieux.
     
    Ils ont tort, surtout pour les orgies comme Noël ou le premier de l'an. Le lendemain du réveillon, vous allez de toute manière picoler à nouveau . Ce n'est pas une bière légère dans la matinée qui vous fera du mal...
     
    Le paracétamol ? Ça ne sert pas à grand chose, je pense. Le verre d'eau que vous boirez avec vous fera plus de bien. Laissez le temps au temps. Recouchez-vous pour dormir ou agitez-vous mais ne restez pas à vous morfondre. Une sieste d'une demi-heure suffira probablement à vous rétablir.
     
    Je vous laisse. Ca va être l'heure de l'apéro.
  • RESTE ICI GEORGES MARCHAIS

    safe_imageCA4Y0ZJI.jpg

    Lors des dernières municipales, à Villejuif, les écolos, conduits par Alain Lipietz, se sont alliés à l'UMP pour ravir la municipalité aux communistes. Très récemment, la nouvelle mairie a commis un nouveau forfait : ils ont rebaptisé la place Georges Marchais qui avait pourtant été député du coin pendant 25 ans .
     
     Je ne suis un pas nostalgique de ce PC, celui de Marchais, celui qui faisait 15% en 1981, mais avec qui il avait été possible de faire un Programme Commun . Le nouveau maire  élu depuis 9 mois veut aujourd'hui gommer toute trace de l'histoire singulière de cette ville de banlieue.
    C'est idiot.
     
    Je n'ai pas vu beaucoup de blogs critiquer la décision de la mairie de Villejuif.
     
    Au moins, il y aura le mien.